Mesures du gouvernement : Le chiffrement et le stockage des e-mails de France sur le territoire français

Le 10 mars 2014

 

Le jeudi 20 février dernier, le Premier ministre Jean-Marc Ayrault a présenté devant l’ANSSI (Agence nationale de la sécurité des systèmes d’information) une nouvelle mesure issue de la loi sur la programmation militaire.

 

En effet, suite à la polémique de l’affaire Snowden, le Premier ministre a annoncé sa volonté de renforcer « la protection des libertés publiques et de la vie privée » sur internet.

 Cette protection de la vie privée, se traduit par « une initiative forte et simple » : le chef du gouvernement propose que  les offres nationales de messageries électroniques  soient  « chiffrées par leurs fournisseurs » et les e-mails « traités par les infrastructures situées sur le territoire national ». Afin de garantir aux clients « l’inviolabilité » de leurs messages.

 

Qu’es qu’on entend par « chiffrement » et « traitement des emails en France »?

Cela est relativement simple, le chiffrement permet aux mails envoyés d’être lu uniquement par ces destinataires grâce à un processus de cryptographie.

Le stockage des emails sur le territoire national permettrait les serveurs des fournisseurs de services de messageries électroniques de stocker ces emails sur le territoire national. Et ainsi éviter que les mails transitent vers des pays tiers.

Selon le Premier ministre « cette initiative concernera dans un premier temps les services de messagerie électronique proposés par les fournisseurs d’accès à Internet – ces opérateurs qui vous fournissent des “box”. Puis tous les fournisseurs de messagerie électronique seront invités à s’y joindre ».

 

Il s’agit là d’une mesure qui permettra la confidentialité des données de chaque utilisateur.